AASR — Associazione Amici Svizzera Riesi — « Servizio Cristiano » – Riesi

Une an­née com­me vo­lon­tai­re en Si­ci­le!
Ce­la t'intéres­se­rait-il?

p5.jpg
p5.jpg
des volonteir(e)s

TOP

Une an­née com­me Vo­lon­tai­re en Si­ci­le!
Ce­la t'in­tér­es­se­rait-il?

p5.jpg
p5.jpg
des volonteir(e)s

(As­so­cia­zio­ne Ami­ci Sviz­ze­ra Rié­si)

TOP

L'«Asso­cia­zio­ne Ami­ci Sviz­ze­ra-Rié­si» (AASR) sou­tient de­puis des an­nées le ser­vi­ce chré­tien. (Ser­vi­zio Cris­tia­no) à Rié­si (Si­ci­le). C'est un œuv­re so­cial de l'Égli­se « Vau­doi­se » (égli­se évan­gé­li­que, membre de la « Table Vau­doi­se »¹) d'Ita­lie. Ils cher­chent ré­gu­lière­ment des vo­lon­tai­res pour aider à tout esp­èce de tra­vaux.

  1. Introduction
    Le « Ser­vi­zio Cri­stia­no » à Rié­si …   C'est quoi? Qui est-ce?
    Co­opeacute;­ra­ti­on du dé­ve­lop­pe­ment Suis­se.
  2. Volontair(e)s
    Des vo­lon­tai­res de la Suis­se et d'aut­res pays sup­por­tent ce pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment. Mê­me quel­ques un(e)s de la Suis­se.
  3. TOP Une année en Sicile
    Qui, quoi, com­ment, où ?   —   L'offre.
  4. Adresses et liens
    Ad­res­ses, etc. de l'as­so­cia­tion et in­for­ma­tions sur d'aut­res si­tes-WEB.
  5.  Photos de Riési
    ou: Sé­rie de pho­tos d'un vo­ya­gede Zu­rich à Rié­si au «Ser­vi­zio Cri­stia­no»
    (en al­le­mand, la part du mu­­sée avec tra­duc­ti­on en fran­çais)
  6. Infos divers
    nou­vel­les de Rié­si, rap­port, du cen­tre et des vo­lon­tai­res
    (14 d'avril 2020)

TOP

Une année inter­mé­diaire entre for­ma­tion
et le mé­tier, entre li­cée et uni­ver­si­té ou simp­le­ment pour fai­re le point à te ré­orien­ter: nous t'off­rons une an­née
de vo­lon­ta­riat en Si­ci­le, étant en mê­me temps un en­ga­ge­ment so­cia­le et un sé­jour lin­guis­ti­que. (voir "3. Une année en Sicile")

Italiano

Ci so­no an­che al­cu­ne pa­gi­ne in ita­lia­no: ➔QUI .

English

The­re are no pa­ges in Eng­lish on this WEB si­te.


 ¹) Ce­ci n'a aucune re­la­ti­on avec le pay de Vaud en Suis­se. L'Ég­li­se Vau­doi­se re­mon­te à Pier­re Val­do, d'où l'ita­lien « Val­de­se » (« Vau­doi­se » en fran­çais).